Carte Vallee Vezere

Le territoire de notre Communauté de Communes offre une diversité de paysages, des séquences étroites avec des coteaux abrupts où la Vézère s’appuie contre les falaises et des méandres plus larges avec une ouverture sur la vallée cultivée. De nombreux points de vue permettent d’admirer ces lieux.

Paysage et points de vue


Le relief marqué et varié permet des points de vue spectaculaires et pittoresques. Petites clairières agricoles cernées par les massifs boisés, vallées pâturées, combes, pelouses calcaires se contemplent depuis les grandes lignes de crêtes. La vallée riante de la Vézère se découvre par le sommet des coteaux et les avancées rocheuses. Sur le territoire de la Communauté de Communes sont présents trois secteurs sont concernés par des périmètres de protection Natura 2000.

En premier lieu le site des Grottes d'Azerat, puis celui de la Vallée Vézère et enfin plus récemmment les " Coteaux Calcaires de la Vézère ".

En quoi consiste la procédure Natura 2000 ?


C'est en fait un outil de gestion et de préservation de la biodiversité.
Le réseau Natura 2000 est le réseau des sites naturels les plus remarquables de l’Union Européenne (UE). Il a pour objectif de contribuer à préserver la diversité biologique sur le territoire des 27 pays de l’Europe. Il vise à assurer le maintien ou le rétablissement dans un état de conservation favorable des habitats naturels et des habitats d’espèces de la flore et de la faune sauvages d’intérêt communautaire.
Il est composé de sites désignés par chacun des pays en application de deux directives Européennes : la directive 79/409/CEE du 2 avril 1979 concernant la conservation des oiseaux sauvages dite « directive Oiseaux » et la directive 92/43/CEE du 21 mai 1992 concernant la conservation des Habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages dite « directive Habitats-Faune-Flore ». Un site peut être désigné au titre de l’une ou l’autre de ces directives, ou au titre des deux directives sur la base du même périmètre ou de deux périmètres différents. Les directives listent des habitats naturels et des espèces rares dont la plupart émanent des conventions internationales telles celles de Berne ou de Bonn. L’ambition de Natura 2000 est de concilier les activités humaines et les engagements pour la biodiversité dans une synergie faisant appel aux principes d’un développement durable.
Le réseau européen de sites Natura 2000 comprend 26 304 sites
.

logo_natura2000.jpg
sic-zps.jpg
falaise calcaire.jpg
cavité1.GIF
15LaVezere_CondatSV_01.jpg
Vallée Vézère Jord.jpg

Quels en sont les objectifs ?


  • Créer un réseau écologique européen pour le maintien de la biodiversité menacée
  • Concilier les exigences écologiques des habitats et des espèces avec les activités économiques, sociales et culturelles

Ceci ayant pour but de déboucher sur une gestion concertée par tous les acteurs
Cette procédure répond à un cadre juridique européen défini par :

  • Directive Oiseaux (Zone de Protection Spéciale). Pour la conservation de 181 espèces et sous-espèces d’oiseaux sauvages menacées dans l’Union européenne (annexe I)
  • Directive Habitats (Zone Spéciale de Conservation). Pour la conservation de plus de 200 types d’habitats naturels, 200 espèces animales et 500 espèces végétales présentant un intérêt communautaire et nécessitant une protection.

Environ 22 000 sites en Zone Spéciale de Conservation - ZSC au titre de la directive « Habitats-Faune-Flore », soit 710 000 km2. Ils couvrent 12,8 % de la surface terrestre de l’UE.
Environ 5 000 sites en Zone de Protection Spéciale - ZPS au titre de la directive « Oiseaux » soit 590 000 km2. Ils couvrent 10 % de la surface terrestre de l’UE.
Le réseau français de sites Natura 2000 comprend 1 753 sites pour 12,9 % du territoire terrestre métropolitain soit 7 Millions d’ha. Le domaine marin couvre 11 Millions d’ha.
1 368 sites en ZSC au titre de la directive « Habitats ». Ils couvrent 9,2 % de la surface terrestre de la France, soit 5 M d’ha.
384 sites en ZPS au titre de la directive « Oiseaux ». Ils couvrent 8 % de la surface terrestre de la France, soit 4,4 M d’ha.

Les sites désignés au titre de ces deux directives forment le réseau Natura 2000.

Dans ce cadre, la démarche du réseau Natura 2000 privilégie la recherche collective d’une gestion équilibrée et durable des espaces qui tiennent compte des préoccupations économiques et sociales :

➡️ les activités humaines et les projets d’infrastructure sont possibles en site Natura 2000. Pour éviter les activités préjudiciables à la biodiversité, les projets susceptibles d’avoir des incidences sur les espèces et habitats protégés doivent être soumis à évaluation préalable ;
➡️ au quotidien, la gestion des sites Natura 2000 relève d’une démarche participative des acteurs du territoire. Un comité de pilotage définit pour chaque site des objectifs de conservation et des mesures de gestion qui sont ensuite mis en œuvre sous forme de chartes et de contrats co-financés par l’Union Européenne.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.