04/07/2022

Écrit par Alain RASSAT, Lundi 28 septembre 2020

Après huit mois où l'intercommunalité fonctionnait au ralenti, en raison des élections, de la crise sanitaire et de quelques congés, "tout repart en même temps et tous les soirs, parfois la journée, il y a une réunion" s'est excusé le président de la Communauté de communes du Terrassonnais en Périgord noir-Thenon-Hautefort (CCTPNTH), Dominique Bousquet. Ce dernier a ouvert le conseil communautaire du vendredi 25 septembre 2020 par un point sur l'arrivée d'entreprises et les différentes actions en cours. Francine Bourra, la vice-présidente chargée de l'économie, a expliqué que pour aider les entreprises en difficulté actuellement, sont mises en place trois mesures : des aides directes avec une enveloppe de 110.000 euros (*) qui est opérationnelle à compter du 5 octobre 2020, des abaissements de charges avec un dégrèvement des deux tiers de la CFE, et des prêts préférentiels à hauteur de 45.690 euros le fonds des TPE, ce sont des avances remboursables. Les dossiers déposés seront examinés en commission.
Quelques mots ont précisé l'implantation d'une entreprise chinoise, via une entreprise de Corrèze spécialisée dans l'agro-alimentaire qui s'occupe du dossier. Sur 4 ha dans la prolongation de Jardiland à Terrasson, l'entreprise sera spécialisée dans l'embouteillage d'huile de noix et devrait créer 16 emplois. La voirie sera confortée à la zone des Fauries pour accueillir ce projet. Le président fera tout son possible pour que cette entreprise travaille avec les agriculteurs à proximité. D'autres parcelles devraient être vendues, l'une pour recevoir sur 1.418 m2 un bâtiment-atelier consacré à une activité de charpentes, une autre pour une entreprise générale du bâtiment. Un terrain qui est aujourd'hui un espace vert de 888 m2, situé près de Jardiland, a été cédé à cette entreprise dans le but de maintenir un espace vert dans cette zone "mais elle en fera ce qu'elle voudra". Ces dossiers ont été votés à l'unanimité. Le président ajoute qu'un couvreur de Cublac vient s'installer à Terrasson, dans les anciens bâtiments de Chausson. Par ailleurs, le parc photovoltaïque de Thenon est en service sur 14 ha depuis début août. Le rapport attendu avoisine les 100.000 euros, dont la moitié ira au département et 25% à la commune de Thenon.
Cette soirée a abordé également les subventions aux associations avec une aide retirée, une autre appuyée et une aide en attente. Claude Sautier a rappelé les conditions d'attribution pour les clubs sportifs : école de formation, évolution à un niveau plus élevé, résultats exceptionnels la saison passée... Le football club de Thenon reçoit 2000 euros, l'école de football de Terrasson 500 euros, le club de rugby de Terrasson 1.500 euros en raison des projets importants et d'une équipe cadette, le club de rugby du Lardin qui évolue en honneur et qui a une équipe féminine 2.000 euros, le club de basket du Lardin 2000 euros, le judo club de Terrasson 500 euros, le judo club de Thenon 250 euros, le judo club de Condat 250 euros, le karaté club de Terrasson 500 euros, le tennis de table de Terrasson dont la suvention de 250 euros avait déjà été doublée, recevra finalement 750 euros après la demande de Bernard Beaudry, l'adjoint au maire de Terrasson, qui a plaidé en faveur de ce club fort de très bons résultats et de deux joueurs champions de France... Le président de l'interco en profite au passage pour souligner que les clubs n'oublient pas d'inviter l'intercommunalité à leur assemblée générale. Le tennis de table Périgord noir 250 euros, l'école de foot de Villac, La Bachellerie, Condat, Hautefort et La Feuillade 250 euros chacune. Le BMX obtient 350 euros. Le tennis club de Condat et de Terrasson 250 euros chacun. Boxe française et aïkido 250 euros chacun.
Du côté des associations qui organisent des évènements importants, Régine Anglard annonce une subvention de 500 euros pour un évènement autour de la langue occitane à Condat Animations, 250 euros pour le concours de peinture de Tourtoirac, 500 euros pour le salon Lecteurs en Herbe, 1.500 euros pour la semaine musicale de Tourtoirac, 500 euros pour le festival de théâtre baroque d'Auriac et la compagnie Oghma, 150 euros à Randonnée pour Anaïs à Ladornac. Ce sont aussi 1.000 euros pour le Musée de la médecine, 1.500 pour Ewanews, 530 pour Infos droits, 150 euros pour CD mémoire, 150 euros pour la confrérie du miel, 250 euros pour la confrérie de la noix, 250 euros aux Restos du coeur, 250 chacune à la Croix Rouge Thenon et Terrasson, 1.000 euros à l'atelier théâtre du lycée St Exupéry, 300 euros à l'atelier audiovisuel du même lycée, la somme de 250 euros pour les Amis de Villac qui devrait évoluer à 1.000 euros pour un projet à l'entrée du village, afin de pouvoir bénéficier d'une aide équivalente de l'Europe. 250 euros chacun pour le comité de jumelage de Terrasson et celui de Pays d'Ans, 2.000 chacune pour la radio Vallée Vézère et Cristal Fm, 2000 pour le comité départemental du tourisme, 250 euros pour le cercle du Pays d'Ans et la route des Canons, 500 euros pour le centre d'études et de découverte du patrimoine Périgord-Limousin, 500 euros pour Temps Jeunes, 1.000 euros pour la Concorde terrassonnaise, 200 euros pour les Bras Kcés, 250 euros pour les amis du patrimoine de Tourtoirac. "Une réflexion est en cours pour organiser le prochain festival de pleine nature à l'échelle des bassins de vie : Terrasson, Thenon, Hautefort" confie la conseillère départementale. Un élu dans la salle ne comprend pas pourquoi on donne 200 euros à l'Acapec qui milite pour la défense du causse et de l'environnement, et qui a notamment mis la mairie de Thenon au tribunal administratif. Le dossier sera réétudié, affirme le président qui ne veut pas que les élus se divisent sur ce dossier (**). Le président Dominique Bousquet précise qu'il s'est rendu à un concert de rock de haut niveau à Ste Eulalie d'Ans et qu'il proposera une subvention au château de Belsis. La Ronde des Bories sur Ste Orse sera financée l'année prochaine. La présidente n'est autre que Céline Géraud ancienne journaliste et championne d'Europe de judo.

D'autres décisions concernaient la taxe TEOM du SMD3, la mise à disposition du PCAET, les prochains lieux du conseil communautaire, un nouveau nom pour l'interco plus facile à communiquer dans un but de cohésion et d'identité, le contrat local de santé, l'été actif avec une subvention de 4.000 euros et la création d'un Terra Aventura sur Hautefort pour 2.000 euros qui s'ajoutent à celle de 286.000 euros (qui a baissé de 35.000 euros) pour l'office de tourisme Vézère Périgord noir, etc. (article en construction)
(*) Pour les entreprises sans salarié : l'aide maximale est de 1.300 euros ; pour les entreprises de 1 à 10 salariés l'aide maximale est de 3.000 euros ; pour les entreprises de 11 à 20 salariés en fonction du plan de relance avec un taux maximal de 30% ; cette opération commence à compter du 5 octobre 2020. Le formulaire est à télécharger sur le site de la CCTPNTH communauté de communes. Fonds TPE Nouvelle-Aquitaine.
(**) L'Acapec est l'association qui milite contre l'installation d'une centrale d'enrobé à chaud sur Thenon-Azerat. Le président de l'interco Dominique Bousquet affirme son point de vue : "c'est vrai qu'il y a très peu d'emplois qui seront créés pour s'occuper de la centrale, mais si cette entreprise d'une centaine d'emplois achète son enrobé deux fois plus cher, comme elle l'achète en ce moment dans le Lot, cela posera problème à l'entreprise, et demain rien ne dit si elle ne va pas s'installer à Périgueux ou Bordeaux, où il y a déjà des centrales à enrobé"... "A cet endroit-là, il s'est fait déjà 650.000 tonnes d'enrobé pour construire l'autoroute et personne n'a rien dit. Ce projet là ne prévoit que 250.000 tonnes."